Mise en place de la télésurveillance, les leviers médico-économiques et administratifs

Pourquoi mettre en place un système de télésurveillance dans les maladies chroniques?

Depuis la publication du décret d’application en Octobre 2010 de la Loi Hôpital Santé Territoire, le développement de la Télémédecine s’est accéléré, notamment via les dispositifs eSanté1 et eSanté2 puis maintenant via le Programme ETAPES.

Objectifs de la télésurveillance :

  • Cibler les patients à risque d’hospitalisations récurrentes et les patients à risque de complications à moyen et long termes.
  • Obtenir un état de santé stable, voire une amélioration par un accès rapide à des professionnels de santé.
  • Améliorer la qualité des soins et leur efficience.
  • Améliorer la qualité de vie des patients.

Comment financer une solution de télésurveillance ?

La réponse : le programme ETAPES

ETAPES est une expérimentation qui encourage et soutient financièrement le déploiement de projets de télésurveillance cohérents et pertinents sur l’ensemble du territoire.

Les rémunérations :

  • 73 à 146 euros/an/patient (selon la pathologie) pour le professionnel de santé qui assure la télésurveillance médicale,
  • 60 euros/an/patient pour le professionnel de santé qui assure  l’accompagnement thérapeutique,
  • 300 euros/an/patient pour le fournisseur de solution de télésurveillance.

Comment bien gérer les flux de données ?

Aujourd’hui des systèmes experts sont capables de trier les données et de cibler les patients à risque. Les données cliniques et biologiques sont analysées et permettent de générer des alertes et détecter précocement les signes annonciateurs de détérioration de l’état de santé du patient.

Comment rassurer les patients en leur donnant un lien direct avec leur équipe soignante ?

L’humain reste indispensable dans la mise en place de solutions connectées, particulièrement chez les patients atteints d’une pathologie lourde.

Le patient doit, hors urgence, pouvoir contacter son équipe soignante dès lors qu’il en ressent le besoin et cela de manière sécurisée.

634 patients inclus dans l’étude eNephro

  • 1 730 390 données cliniques et biologiques analysées par les systèmes experts
  • Chez les 122 patients transplantés 213 consultations annulées grâce à l’analyse des données de santé recueillies par les patients à domicile
  • 5618 messages échangés dans eNephro entre les patients et les équipes médicales.

eNephro, une solution testée et approuvée par les patients et les équipes de néphrologues

Débuté en mars 2013, le dispositif eNephro a été sélectionné dans le cadre de l’appel à projet e-Santé 2 des Investissements d’Avenir* afin de favoriser la prise en charge des patients à tous les stades de la maladie rénale chronique.

OBJECTIFS

  • Améliorer l’état de santé et la qualité de vie des patients.
  • Diminuer les coûts de prise en charge de la maladie.
  • Réduire le nombre des hospitalisations et des consultations non programmées.

LES AVANTAGES

  • Améliorer la qualité et la sécurité des soins.
  • Permettre une maîtrise des coûts de prise en charge et réduire le nombre d’actes inutiles.
  • Faciliter la coordination entre les professionnels de santé.
  • Favoriser la communication entre le patient et son équipe soignante.
  • Libérer du temps médical pour la structure néphrologique.
  • Participer à l’éducation et l’implication des patients dans la prise en charge de leur maladie.
En savoir plus sur eNephro
By |2019-08-12T17:16:59+00:00août 12th, 2019|